Musculation Réunion 974 | Le 1er site réunionnais dédié à la Musculation et au Fitness
Skip to Content
Le premier site dédié à la Musculation et au Fitness sur l'île de la Réunion
Choisissez votre programme d\'entrainement !

L'histoire du Football Américain

31 | janv.
actualite
0
image d'illustration

Si le baseball est le passe-temps de l'Amérique du Nord, le football en est sa passion. Surtout après l'avènement de la télévision, le football américain est devenu le sport le plus spectaculaire et le plus regardé, même si les autres sports comme le basketball, le baseball et le softball se vantent d’avoir beaucoup de fans.

Image d'illustration

Le football est également le plus grand spectacle de la culture américaine, réunissant des familles entières pendant les fêtes nationales, et véhicule ainsi cette image culturelle des USA dans le monde entier. Et cela notamment à travers des événements largement regardés comme le SUPER BOWL, la grande finale annuelle du football professionnel.

Les origine de Football Américain

L'histoire raconte qu'au 11ème siècle, deux villages britanniques rivaux s'affrontaient dans un jeu brutal. Le principe était de transporter un objet quelconque d'un village à l'autre par tous les moyens possibles...

Image d'illustration

Un "sport" était né ! Il s’appelait alors "la soûle" mère du rugby, du foot et du foot US. Ce sont les colons britanniques qui ont amené le football aux Etats-Unis. Ce n'est qu'en 1862 qu'il est devenu un sport d'équipes avec ses règles propres.

L'organisation de cette discipline est à porter au crédit de Gerrat Smith Miller, le fondateur du premier club de football aux USA : le Oneida Football Club de Boston.

Et au début des années 1870, des matchs entre certaines universités nord-américaines, comme Columbia, Rutgers ou encore Princeton furent disputés, mais là encore il n'était pas question de mettre la main à la balle. C'est l'université de Harvard qui fit scandale en édictant la loi suivante : "Dans certains cas, un joueur sera autorisé à se saisir du ballon avec la main et à courir avec." Une phrase qui allait déclencher un tollé et conduire à la mise en quarantaine de l'université de Harvard.

Image d'illustration

Et puisque qu'aucune des universités du Nord-Est ne voulaient plus les rencontrer, Harvard organisa des matchs avec des collèges du Canada. A l'époque, deux équipes de 15 joueurs s'affrontaient au cours d'un match de foot. L'histoire raconte que c'est le hasard et la maladie de 4 joueurs de McGill University qui a décidé de la réduction à onze joueurs.

Harvard accepta de jouer à onze et très vite les joueurs se sont aperçus qu'avec un nombre réduit de joueurs, le jeu devenait plus spectaculaire et plus clair pour les spectateurs. Tout de même, c’est à l’Université de Yale où est finalement né le football américain.

Ce n'est pas un sport violent

Le football américain a la réputation d’être un sport violent mais cette réputation est due à une cruelle méconnaissance de ce sport. Car il y a dans ce sport ce que l’on voit et ce que l’on ne voit pas. Le football américain est un sport physique où les contacts et collisions entre les joueurs sont nombreux, ce qui peut lui conférer un aspect anarchique. C’est aussi un sport très tactique où rien n’est laissé au hasard.

Image d'illustration

Comprendre les règles

Si l'on devait définir le football américain, on pourrait dire que c'est essentiellement un jeu de "gagne terrain". Chaque équipe doit porter le ballon dans l'en-but adverse pour inscrire des points (touchdown). L'équipe qui réussit un touchdown (6 points) bénéficie ensuite d'une tentative d'extra point (kick entre les poteaux) (1point) ou elle peut aussi essayer de pénétrer à nouveau dans l'en-but sur une seule action.

Même si l'objectif est de marquer des points, ce qui prédomine dans ce sport, c'est le temps et l'énergie consacrés à augmenter ou empêcher la progression du ballon. Lorsqu'une équipe entre en possession de la balle, elle dispose de 4 tentatives pour progresser, d'au moins 10 yards. Dès que ce cap est franchi, elle obtient une nouvelle série de 4 tentatives. Sinon, le ballon passe à l'adversaire.

Toutes les règles et les installations sont tournées dans ce seul objectif : reconnaître et valider cette progression. Chaque progression (ou arrêt de progression) est en quelque sorte une mini victoire, à répéter constamment. C'est d'ailleurs, là dessus qu'est jugée la performance d'une équipe et de chaque joueur, par l'intermédiaire d'une batterie de chiffres et statistiques.

Un match se déroule en 4 quart-temps de 15 minutes. Une mise en jeu (kickoff) a lieu au début du premier et du troisième quart. Comme au basket, le temps de jeu est effectif : toute interruption stoppe instantanément le chronomètre. Au total, un match de football américain dure près de 3 heures.

Image d'illustration

D'où le folklore (fanfares, pompom-girls,..) pour maintenir l’effervescence durant les interruptions.Le temps est utilisé aussi comme tactique de jeu. En effet, celui-ci ne s'arrête que pour les temps morts, en cas de faute ou lorsque le porteur du ballon sort latéralement du terrain.

L'une des originalités du football américain est qu'il se joue à 11 contre 11. Ce ne sont pas les mêmes joueurs qui attaquent et qui défendent. Une rotation de spécialistes s'opère tout au long de la partie, en fonction de son déroulement. Chaque phase donne lieu à un véritable affrontement entre attaquants et défenseurs, qui disposent de leurs propres techniques pour contrer l'adversaire.

Image d'illustration

Pour le reste, ce sport se caractérise par son extrême réglementation, d'où la présence de 5 à 7 arbitres.

Enfin, le football américain est un sport faisant appel à de multiples compétences à travers la diversité des postes auxquels les joueurs évoluent. Chacun des joueurs composant l’effectif d’une équipe possède des aptitudes propres à la position qu’il occupe sur le terrain.

A partir de ses qualités naturelles et à l’aide d’un entraînement spécifique, chaque joueur développe des compétences lui permettant d’être particulièrement performant à un poste sur le terrain. Le jeu étant notamment interrompu à l’issue de chaque possession et avant une phase de coup de pied, chaque équipe dispose de joueurs spécialisés en attaque, en défense et même en coups de pied.

Dans la seconde partie de cet article, nous vous parlerons de la NFL et du Super Bowl

Justine Fauster Williams